fbpx

Le syndrome du bâtiment malsain

L'impact de la qualité de l'air sur la santé des personnes

L'impact de la qualité de l'air sur la santé des personnes

"Le terme "syndrome des bâtiments malsains" (SBS) est utilisé pour décrire les problèmes de santé rencontrés par les habitants de certains bâtiments. Comme il n'y a pas de maladie spécifique chez les patients, ces plaintes semblent être liées à la santé et au confort des bâtiments en question". En février 1991, le périodique distribué par l'EPA, l'Agence de protection de l'environnement, l'agence faisant office de ministère fédéral de l'environnement, commence par définir le syndrome des bâtiments malsains.

Bien qu'en réalité, ce n'est pas le bâtiment lui-même qui est malade, mais ceux qui l'occupent. Toutefois, dans le long article, l'EPA fait référence à un rapport de 1984 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans ce document, l'OMS a constaté que 30 % des bâtiments nouvellement construits ou rénovés pourraient faire l'objet de plaintes de la part des occupants en raison de la mauvaise qualité de l'air intérieur (I.A.Q. Indoor Air Quality).

Par la suite, l'article de l'EPA a formulé la distinction entre SBS et BRI. Les Américains sont très friands d'acronymes et d'abréviations. SBS est l'abréviation de Sick Building Syndrome (syndrome du bâtiment malsain), tandis que BRI est l'abréviation de Building Related Illness (maladie liée au bâtiment), c'est-à-dire les problèmes de santé des occupants directement imputables à la mauvaise qualité de l'air dans le bâtiment dans lequel ils vivent ou passent la plupart de leur temps (par exemple, les lieux de travail).

Comment reconnaître le SBS

Comment reconnaître le SBS

Les occupants des bâtiments "endommagés" se plaignent généralement:

La cause des symptômes ne peut être rattachée à aucune maladie déjà classée, mais les occupants de pièces où la qualité de l'air intérieur est mauvaise voient ces symptômes disparaître dès qu'ils quittent le bâtiment.

Les occupants des bâtiments "endommagés" se plaignent généralement:

La cause des symptômes ne peut être rattachée à aucune maladie déjà classée, mais les occupants de pièces où la qualité de l'air intérieur est mauvaise voient ces symptômes disparaître dès qu'ils quittent le bâtiment.

Le blog de la santé